Les Archiveilleurs

Veille archivistique collaborative

L’étonnant sentiment de sécurité face à la surcharge informationnelle | L’Atelier : Accelerating Innovation

leave a comment

Tags:

24/01/2017

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

Décroissance

leave a comment

Tags:

15/02/2016

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : , ,

Croissance

leave a comment

Tags:

11/02/2016

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : , ,

Surabondance

leave a comment

Tags:

15/12/2015

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

Face à l’ »infobésité », une nouvelle génération de sites internet tente le pari du long-format

leave a comment

Tags:

05/08/2015

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

Critique de « L’infobèse 

leave a comment

Tags:

14/07/2015

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

Les 9 dysfonctions liées à l’infobésité | Futurs Talents

leave a comment

Vous reprendrez bien encore un peu d’info ! Comment vivons-nous psychologiquement la surabondance, la complexité et la vitesse de l’information ? Quels sont les effets du déluge informationnel ? Qu...

Tags:

22/06/2015

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

New Year’s Resolution — Get Serious About Information Obesity

leave a comment

Tags:

20/01/2014

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : , ,

Interview de Caroline Sauvajol-Rialland : « l’infobésité, risques et astuces pour ne pas se laisser déborder »

leave a comment

Annotations:
  • Le traitement de l’information dans sa matérialité représente aujourd’hui au minimum 30 % du temps de travail d’un cadre.
  • On est perpétuellement déconcentré dans son travail, notamment par la messagerie électronique.
  • Le nombre d’informations disponibles au format numérique doublant tous les quatre ans, que restera-t-il comme temps de productivité d’un cadre dans dix ans ?
  • La messagerie électronique a un effet enflammant sur les relations professionnelles.
  • L’angoisse porte sur la multitude de choix. Le FOMO peut dégénérer en sentiment de rancune par exemple lorsqu’on imagine qu’on a été exclu parce que non informé d’une fête par exemple.
  • La cyberdépendance toucherait 10 % des internautes.
  • l’outil dominant en entreprise est véritablement la messagerie électronique.
  • il faut respecter les règles d’usage de la messagerie électronique :
        - le courrier électronique est fait pour transmettre de l’information de manière rapide ou pour prescrire un ordre dans le cadre hiérarchique.
        - ce n’est pas l’outil de la négociation. Pour ce faire, il faut préférer le face-à-face ou le téléphone.
        - ce n’est pas l’outil de l’urgence (téléphone ou face-à-face également).
        - le temps de réponse à un courrier électronique est de trois jours et il faut le respecter. En pensant être plus performant, les personnes tentent de répondre de plus en plus vite, et tout le monde se cale derrière celui qui va le plus vite… Or le « plus disant » n’est pas le « mieux disant ».
  • On peut améliorer utilement la gestion du courrier électronique en paramétrant son logiciel.
  • je crois beaucoup aux solutions collectives en entreprise, car personne ne peut rester en retrait si tout le monde dans l’organisation répond dans l’heure.
  • choisir et structurer son activité informationnelle, en construisant son propre système d’information personnalisé et individuel en fonction de ses besoins.

Tags:

14/11/2013

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,

Infobésité : Comprendre et maîtriser la déferlante d’informations

leave a comment

Tags:

23/07/2013

Partagé par Natalie Bissonnette

Mots-clés : ,